Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Philip Morris corrompt-il (aussi) les féministes ?

Philip Morris corrompt-il (aussi) les féministes ?

samedi 31 août 2002, par Dominique Foufelle

L’an dernier, le cancer des poumons aurait fait 27.000 victimes de plus que le cancer du sein, rapporte le Washington Post, s’appuyant sur un récent rapport sur les femmes et le tabac. Et de se demander pourquoi les féministes ignorent le problème. Raison suggéré : le lobby du tabac (Philip Morris en tête) se montre très généreux avec des fondations défendant les droits des femmes. Cela ne concerne pas les grandes associations féministes comme NOW, admet l’article, qui avance une hypothèse perfide pour expliquer leur silence dans la lutte anti-tabac : la fumée fait davantage de victimes parmi les femmes des classes moyennes et pauvres, que parmi celles des classes aisées. Autrement dit, les féministes sont des bourgeoises ? Une insinuation qui nous rappelle les belles années du PCF !
Source : Washington Post

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0