Accueil du site > Pratique > Actions > Gynécologie médicale - suite

Gynécologie médicale - suite

samedi 31 août 2002, par Dominique Foufelle

Depuis 1997, 2 millions de personnes ont signé une pétition ([http://www.asterise.org_>http://www.asterise.org"target="_blank"]) pour que la spécialité de gynécologie médicale, supprimée en 1985, soit rétablie. Sous la pression des signataires, une loi a été votée le 4 mars 2002 créant un diplôme, mais sans précision sur les modalités d’application. Le Ministre de la Santé, M.Mattei, nommé le 7 mai 2002 dans le gouvernement de droite, a signé un décret, conformément à son engagement de longue date en faveur d’une restauration de la spécialité, portant sur la création d’un diplôme d’études spécialisées de gynécologie médicale. Le CNESER(Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche) a approuvé ce décret le 17 juin 2002. Cependant le Conseil supérieur des hôpitaux et le Conseil d’Etat n’ont pas encore donné leur aval.
Le comité de défense de la gynécologie médicale demande : la création de 80 postes d’interne ; la création, comme pour les autres spécialités, d’une sous-section du CNU (Conseil national des universités), instance permettant de nommer les enseignants.
Pour rappeler ces demandes, écrire à :
M.Mattei, Ministre de la Santé : 8 avenue de Ségur - 75007 Paris
M.Ferry, Ministre de l’Education Nationale : 110 rue de Grenelle - 75357 Paris 07

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0