Accueil du site > Actualités > Asie > Hymen au secret

Chine

Hymen au secret

samedi 31 août 2002, par Joëlle Palmieri

Le ministre chinois de la Santé vient de faire passer de nouvelles réglementations assurant le secret des tests de virginité avant mariage, aussi bien pour la famille, que pour la jeune mariée. Néanmoins, tous les résultats sont consignés à l’hôpital. En Chine, il est en effet obligatoire de procéder à ces tests avant la noce, pour, de source officielle, prévenir les risques de maladies génétiques. Une loi mais aussi une tradition, qui oblige à savoir si l’hymen de la femme est intact, alors même que les médecins s’accordent à dire que cela ne fait pas la preuve de la virginité. Ces nouvelles dispositions rencontrent donc la faveur des organisations de défense des droits des femmes qui considèrent le geste comme le début d’un long chemin vers le changement des mentalités.
Source : GSN

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0