Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Découverte d’un trafic texan de jeunes Honduriennes

Découverte d’un trafic texan de jeunes Honduriennes

, par Joëlle Palmieri

Une récente enquête aux Etats-Unis révèle que quatre ressortissants honduriens ont été mis en examen le 29 mai dernier au Texas, pour trafic d’un grand nombre de jeunes filles et de femmes honduriennes. Selon les autorités américaines, le "Molina Organisation", du nom de son responsable, détenait plusieurs maisons et établissements pour héberger des Honduriennes, parmi lesquelles, beaucoup de mineures. Molina et sa femme auraient détenu 10 à 12 filles dans des conditions déplorables, pendant que deux autres membres du réseau auraient retenu dans une autre résidence 8 à 10 jeunes immigrants illégaux.
Les jeunes femmes, ayant grand besoin de travail, ont été amenées sans papiers aux Etats-Unis par les trafiquants avec l’illusion qu’elles travailleraient dans des bars et des hôtels. Certaines des filles sont aujourd’hui en détention préventive à Dallas pendant que d’autres ont été renvoyées en maisons sûres à Houston.
L’organisation Casa Alianza a offert de les conseiller et de les aider à se faire rapatrier si c’est ce qu’elles choisissent. Casa Alianza, est une organisation de protection de l’enfance servant les enfants en danger au Mexique et en Amérique Centrale, consciente que des tas d’autres jeunes filles sont entraînées par ce trafic dans des bars et des bordels, dans des situations semblables et dans d’autres villes aux Etats-Unis.
Pour plus d’information : www.casa-alianza.org

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0