Accueil du site > Pratique > Revues > Apolitiques les jeunes femmes ?

Apolitiques les jeunes femmes ?

, par Joëlle Palmieri

Tel est le titre du rapport de recherche du comité jeunes de la Fédération des Femmes du Québec. Ce document, sous-titré, " regards sur les formes et le sens de leur engagement " présente les résultats d’une recherche visant à étudier l’engagement politique des jeunes femmes. Dans un contexte où l’on parle plutôt de dépolitisation, de non-participation des jeunes, et notamment des femmes, à la vie de la cité, les auteurs, Anne Quéniart et Julie Jacques souhaitaient comprendre ce qui amène certaines d’entre elles à s’impliquer activement sur la scène politique en militant dans un groupe ou un parti politique. Quel est le moteur de leur engagement ? Quel sens lui donnent-elles ? Ce sens diffère-t-il selon le lieu où il se concrétise ? Les jeunes s’engagent-elles avant tout comme jeunes, comme citoyennes ou comme femmes ? Ont-elles à lutter comme femmes et/ou jeunes pour " faire leur place " ?
Initiée à la demande du comité jeunes de la FFQ, cette recherche a été réalisée auprès de 30 jeunes femmes de moins de 30 ans. Elles militent au sein d’un groupe féministe, la FFQ, de partis politiques, le PQ et le PLQ, susceptibles par leurs enjeux d’intéresser des jeunes.
Vous pouvez vous procurer le rapport de recherche à Relais-femmes110, Sainte-Thérèse, bureau 301 - Montréal, par téléphone auprès de Pauline Cournoyerau (514) 878-1212 poste 211, au Service aux collectivités de l’UQÀM400, rue Ste-Catherine est pavillon Hubert-Aquin - local A-2527 ou par téléphone auprès de la personne responsable au SACau (514) 987-3000 poste 3177
www.ffq.qc.ca

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0