Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Les Californiennes à la traîne

Les Californiennes à la traîne

, par Martine Paulet

Ah, le mythe de la Californie, ses plages dorées à perte de vue, ses palmiers et sa prospérité grâce à l’informatique… Equitablement partagé tout ça ? Certainement pas puisque plus d’un tiers des Californiennes seules vivent sous le seuil de pauvreté ! Pour les femmes âgées et de couleur, c’est encore plus difficile. Quant à celles qui travaillent, soit la moitié de la population active, elles occupent majoritairement des emplois précaires faiblement rémunérés. Pour couronner le tout, le gouverneur Davis veut supprimer les programmes sociaux et de santé pour les pauvres…sous prétexte de diminuer le déficit public de l’état. Toutefois, les femmes californiennes n’ont pas tout perdu : l’accès à le mer est encore gratuit !
Source : Rapport de la Fondation des femmes de San Francisco

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0