Accueil du site > Actualités > Europe > Profil-type de la " trafiquée " européenne

Profil-type de la " trafiquée " européenne

, par Joëlle Palmieri

Selon l’organisation internationale des migrations (IOM), de jeunes femmes célibataires ayant un faible niveau d’éducation et par ailleurs victimes d’inceste sont aujourd’hui parquées au Kosovo en attente d’être vendues par des trafiquants. Elles proviennent principalement des Balkans et des ex-républiques soviétiques. Ce même rapport, publié le 7 juin dernier et basé sur 303 témoignages, révèle que des femmes de Moldavie, Roumanie, Ukraine, Bulgarie, Albanie et Russie sont prostituées pour des tarifs oscillant entre 700 et 2500 euros. L’IOM tenait ainsi à dresser un " profil " des femmes victimes du trafic de prostitution dans l’Europe de l’Est et Centrale. Ainsi, de nombreuses statistiques concernant les âges, le pays de provenance, le milieu social… sont révélées. Rien de nouveau donc, mais plus de précisions.
Source : GSN

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0