Accueil du site > Actualités > Europe > Semira Adamu - suite

Semira Adamu - suite

jeudi 4 avril 2002, par Dominique Foufelle

Le 22 septembre 1998, une femme, Semira Adamu, a été étouffée avec un coussin par un gendarmequi procédait à son expulsion du territoire belge. La Justice de Bruxelles a conclu à un homicide involontaire et dans le même temps a prévenu de 22 chefs d’accusation dix-huit membres du Collectif contre les expulsions. Ce Collectif estime que la mort de Sémira est plus qu’un homicide involontaire : c’est une " option acceptée par la politique d’immigration europénne et belge. " Il ne veut pas seulement le procès de quelques exécutants mais celui de tous les responsables. Et dans ce contexte, même le pouvoir judiciaire, l’un des pilliers de l’Etat, participe à la politique d’expulsions massives. C’est pourquoi le Collectif a organisé un " vacarme " le 18 mars dernier devant le Palais de Justice pour rompre le silence fait sur ces actes de l’Etat.
Pour plus d’information

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0