Accueil du site > Actualités > International > Abstinence : la recette Bush en matière de santé reproductive dans le (...)

Abstinence : la recette Bush en matière de santé reproductive dans le monde

, par Manue

Comme à tous les grands rendez-vous internationaux désormais, l’administration Bush a encore frappé très fort à la Conférence spéciale des Nations Unies sur les enfants, en avril dernier. L’Unicef y déclarait que la grossesse est la première cause de mortalité des femmes de moins de vingt ans, que 82 millions de jeunes filles sont mariées avant 18 ans dans les pays du sud, le plus souvent à des hommes plus âgés, qu’elles sont acculées à la grossesse sitôt mariées et ont rarement accès à une éducation sexuelle basique du fait de leur mariage précoce. Quand des rapports sérieusement écrits, co-signés, relus et corrigés par des équipes pluridisciplinaires de professionnels détaillent ces tristes faits, leurs enchaînements de causes et d’effets, et les recommandations qui s’en suivent (éducation, contraception, planning familial, etc.), Mr Bush et ses sbires débarquent en brandissant sans sourciller leur ridicule baguette magique : "just say no" (dites simplement non). Comme si ces jeunes filles avaient le choix ! C’est confondant d’ignorance bornée ! Mais peut-être s’adressent-ils aussi naïvement aux hommes, sans faire une seule seconde le rapprochement avec les oppressants fondements patriarcaux des sociétés qu’ils cautionnent par ailleurs de tous les côtés ? Leur proposition est hélas bien peu détaillée sur la question, si de proposition on peut parler…
Source : Women’s e-News, USA.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0