Accueil du site > Actualités > Afrique > Bénin : étude du nouveau Code de la famille

Bénin : étude du nouveau Code de la famille

vendredi 31 mai 2002, par Dominique Foufelle

Les ONG de femmes pressent le parlement de voter le nouveau Code de la famille bloqué depuis 7 ans. Ce texte qui revoit positivement le statut de la femme dérange nombre d’hommes, à commencer par certains députés qui le juge trop progressiste et pas en phase avec une société traditionnelle. Malgré les conventions internationales contre les discriminations, malgré la constitution, les femmes sont toujours écrasées par le poids des traditions coutumières. Ainsi, au Bénin, comme dans d’autres pays d’Afrique, un code coutumier datant de 1931 est toujours appliqué, des pratiques dégradantes et anachroniques telles que l’excision, le lévirat, un long veuvage, toujours imposées. Selon un juriste, ce code améliorerait véritablement le régime juridique de la femme dans les domaines de la vie conjugale. L’article 127, par exemple, impose à l’homme de faire l’option de la polygamie avant le premier mariage. En d’autres termes, la monogamie devient le principe et la polygamie, l’exception. Le code déclare légal seul le mariage célébré devant un officier de l’état civil, accorde l’exercice partagé de l’autorité parentale et le choix commun de résidence, supprime la prérogative du mari d’interdire à son épouse d’exercer une activité professionnelle ou d’ouvrir un compte en banque. Le débat parlementaire s’annonce houleux, où on compte seulement 6 femmes sur 83 députés.
Source : Femmes Afrique info

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0