Accueil du site > Actualités > Europe > A Marseille, la police expulse des familles de mal-logés

A Marseille, la police expulse des familles de mal-logés

vendredi 31 mai 2002, par Dominique Foufelle

Une vingtaine de mal-logés qui occupaient depuis mi-décembre un immeuble privé et réhabilité dans un quartier populaire du centre de Marseille, ont été expulsés vendredi 24 mai, à l’aube, par les forces de l’ordre. Le préfet des Bouches-du-Rhône a fait appliquer une décision du tribunal de grande instance de Marseille ordonnant le 21 décembre l’expulsion des six familles qui s’étaient installées là quelques jours plus tôt et dont certaines ont quitté la place depuis. L’expulsion s’est déroulée sans heurts et toutes les familles sont relogées, a-t-on assuré à la préfecture. Cette dernière a expliqué, pour justifier l’intervention de la police, que toutes les familles avaient reçu plusieurs propositions de relogement depuis décembre et que, dans les Bouches-du-Rhône, 40.000 familles attendaient d’être relogées. Par ailleurs, le 29 mars, le Conseil d’État avait donné quinze jours au préfet pour procéder à l’évacuation des lieux, qui appartiennent à un promoteur privé, faute de quoi l’État serait condamné à une astreinte de 100 EUR par jour de retard. La réhabilitation du centre de Marseille suscite des critiques d’habitants et d’associations qui accusent la municipalité de vouloir en éloigner les plus pauvres.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0