Accueil du site > FSM 2004 > FSM - Sur le vif > Mariage indien : par amour... ou par famille ?

Mariage indien : par amour... ou par famille ?

vendredi 16 janvier 2004, par Dominique Foufelle

Le Forum Social Mondial n’est pas le seul évenement qui attire les femmes de Mumbai ces jours-ci. En effet, le salon de la mariée avait lieu le 13 janvier dans le Taj Land du quartier de Bandra. Nous avons profité pour demander aux jeunes ce que le mariage représentait pour elles. Surprise ?

Le Forum Social Mondial n’est pas le seul évenement qui attire les femmes de Mumbai ces jours-ci. En effet, le Salon de la mariée se tenait le 13 janvier dans le Taj Land du quartier de Bandra. Les Pénélopes s’y sont retrouvées par hasard à regarder de magnifiques robes colorées, brodées (jamais du blanc !), en vente autour de 500 euros. Prix qui nous a fait comprendre pourquoi la dot familiale pour la mariée est si importante. Une simple robe de mariée représente plus de 12 fois le salaire moyen en Inde.
C’est ici que Sewa (Self employed women’s association) Lucknow, coopérative de femmes employées, présentait sa dernière collection. Nous en avons profité pour demander aux jeunes ce que le mariage représentait pour elles. Toutes nous ont confirmé que le mariage n’est pas seulement un engagement entre deux personnes mais aussi entre deux familles qui seront unies à vie. Comme une sorte de contrat social indissoluble : le moment le plus important dans la vie d’une femme. Si la plupart des jeunes présentes affirmait avoir le droit d’aspirer à un mariage par amour, ayant la chance d’avoir "des parents ouverts", elles ont quand même reconnu ne représenter que 10 % de chanceuses dans leur pays. Car la plupart de femmes se marient avec le garçon d’une famille choisie par leurs parents. "Ils nous présenteront, on sortira deux ou trois fois... et puis on dira oui ou non", ce qui veut dire en gros ; nous nous soumettrons à la volonté de nos parents si l’idée de passer une vie avec le candidat proposé ne nous est pas trop insupportable. Voilà un sujet qui sera sans doute abordé lors des débats du Forum Social Mondial.

P.-S.

Josefina Gamboa - 16 janvier 2004

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0