Accueil du site > Actualités > Europe > Le parti protestant néerlandais devant la Justice

Le parti protestant néerlandais devant la Justice

dimanche 30 novembre 2003, par Emmanuelle Piron

Depuis 1997 il est statutairement interdit aux femmes de devenir membres du SGP, parti protestant fondamentaliste des Pays-Bas qui, bien que petit, reçoit des subsides de l’état néerlandais. Il est cependant possible à une femme de devenir membre extraordinaire, mais totalement exclu de participer aux votes ou d’assumer des fonctions dirigeantes. Le parti base sa position sur la Bible, où il est stipulé que l’homme est le chef de sa femme (1 Cor.11:3). Le Clara Wichmann Instituut, qui milite pour la position juridique des femmes, a assigné mi-novembre le SGP et l’Etat devant le tribunal de La Haye pour la discrimination des femmes. En 2001 l’ONU avait fait savoir au gouvernement néerlandais que l’exclusion des femmes par un parti politique est contraire au traité de l’ONU sur les femmes. Le cabinet n’avait pas donné suite. Espérons que le tribunal de La Haye le fera !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0