Accueil du site > Actualités > Asie > Procès d’une avocate des droits des immigré-e-s en Malaisie

Procès d’une avocate des droits des immigré-e-s en Malaisie

vendredi 31 octobre 2003, par Véronique

Irene Fernandez, éminente avocate malaisienne des droits humains, est accusée d’avoir commis un faux rapport dénonçant les coups et violences sexuelles exercés par les gardiens de prisons sur les détenu-e-s, ainsi que les lacunes dans la distribution d’eau et de nourriture dans les camps d’immigré-e-s, et va être jugée. Dans un pays où sévit la censure, elle est arrêtée en 1996 puis relâchée sous caution, menacée d’une amende ou d’une peine de prison. Sa condamnation prouverait la dégradation de la situation des droits humains en Malaisie. Longtemps terre d’accueil des immigré-e-s et réfugié-e-s, ce pays a développé des lois restrictives depuis 1981, date à laquelle le gouvernement Mahathir est arrivé au pouvoir.
Source : Human Rights Watch

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0