Accueil du site > autres > Agression au siège de la Cimade

5 avril, Paris

Agression au siège de la Cimade

, par Joëlle Palmieri

Deux étoiles juives taguées avec l’inscription "Israël en Force’" sur la porte vitrée, les plaques de la Cimade et le digicode forcés et endommagés. Tel est le constat fait au matin du 5 avril au siège de l’organisation de défense des droits des immigrés, rue de Grenelle à Paris. La marque du Betar, organisation clandestine qui dit défendre les droits de l’Etat d’Israël.
Le président de la Cimade a porté plainte contre cette agression, en déclarant : " L’inscription à la peinture d’étoiles juives sur les portes des immeubles rappelle les heures les plus sombres de l’histoire récente et porte la marque des méthodes fascistes. La Cimade, qui est née et s’est développée pendant la guerre pour cacher et sauver des juifs, est consternée de constater que ces mêmes méthodes sont désormais utilisées par certains qui prétendent défendre l’Etat et la sécurité d’Israël. Aujourd’hui, la Cimade condamne avec force les agressions contre les synagogues et la communauté juive. Elle regrette cependant que certains responsables d’institutions juives en France participent, par leurs déclarations, au développement des dérives communautaires, avivant ainsi les tensions. "
Le 7 février, la Cimade appelait juifs, chrétiens et musulmans de France à résister aux communautarismes et à rester fidèles à leurs valeurs au service du débat laïc en France et de la paix en Palestine…

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0