Accueil du site > Actualités > Afrique > Amina Lawal échappe à la lapidation

Amina Lawal échappe à la lapidation

mardi 30 septembre 2003, par Anne

La sentence du procès en appel d’Amina Lawal, Nigériane condamnée à mort par lapidation pour adultère (voir nos précédents articles à ce sujet), a été rendue le 25 septembre 2003. Motif de cette condamnation : il y aura bientôt deux ans, elle avait mis au monde une petite fille plus de neuf mois après son divorce. Le verdict avait soulevé une indignation internationale, le Brésil lui avait proposé l’asile, Amnesty International avait lancé une pétition pour faire annuler cette sentence, même le président du Nigeria avait appelé le tribunal responsable à la clémence. Amina Lawal a été acquittée. L’une de ses avocates a déclaré que c’était une victoire pour la justice. Certes. Mais que penser d’une « justice » qui condamne (à six reprises au Nigeria, depuis l’introduction de la Charia) des êtres humains à la lapidation ? Dont, tout récemment, un jeune homme pour "sodomie". D’ailleurs, ça ne s’appelle pas justice, ça s’appelle Charia.
Source : Associated Press

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0