Accueil du site > Actualités > Europe > Turques et Arméniennes en dialogue

Turques et Arméniennes en dialogue

mardi 30 septembre 2003, par Joëlle Palmieri

Depuis la dernière Journée internationale des droits des femmes, des Arméniennes et des Turques ont entrepris de dépasser l’incommunicabilité entre leurs deux pays et d’entamer un projet de dialogue.

Depuis la dernière Journée internationale des droits des femmes, des Arméniennes et des Turques ont entrepris de dépasser l’incommunicabilité entre leurs deux pays et d’entamer un projet de dialogue. A ces fins, elles ont créé le « Groupe de communication de femmes turques et arméniennes », principalement composé de femmes d’affaires, de journalistes, d’universitaires, de représentantes d’Ong et de parlementaires. De multiples rencontres ont d’ores-et-déjà permis d’envisager la construction de passerelles vers la paix. En effet, malgré les 267 km de frontières que la Turquie et l’Arménie partagent, les deux pays n’entretiennent aucune relation diplomatique. La Turquie a même été jusqu’à fermer sa frontière en 1993 afin de protester contre la main-mise de l’Arménie sur le Haut-Karabakh contre l’Azerbaïdjan, son allié. Mais la plus grande tension réside dans la non-reconnaissance par les autorités turques du génocide arménien. Aujourd’hui, il s’agit donc davantage de construire un climat de confiance entre les populations que d’influencer directement les gouvernants, l’entrée dans l’Union européenne demeurant la plus belle carotte.
Pour en savoir plus : National Peace Foundation - Transcaucasus Women’s Dialogue
Source : GSN

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0