Accueil du site > Actualités > Proche-Orient > Jordanie : pas de divorce et toujours des crimes d’honneur

Jordanie : pas de divorce et toujours des crimes d’honneur

samedi 30 août 2003, par Joëlle Palmieri

Le nouveau Parlement jordanien vient de refuser début août deux lois visant à donner plus de droits aux femmes. Pas de divorce donc sans le consentement du mari et pas de punition pour les hommes auteurs de crimes d’honneur, deux propositions de lois pourtant déposées par quelques députés. Rejetées en bloc par les intégristes qui les considèrent « contradictoires aux traditions et aux enseignements islamiques ». Rappelons que les crimes d’honneur constituent 25% de l’ensemble des homicides commis chaque année en Jordanie. Les femmes violées, les femmes enceintes sans mari, la plupart des adolescentes sont ainsi tuées en toute impunité par leur famille et leurs enfants retirés et mis à l’orphelinat.
Source : Women’s news

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0