Accueil du site > Pénélopes > Pénélopes infos > Economie solidaire : porter les dynamiques au niveau global

Economie solidaire : porter les dynamiques au niveau global

lundi 30 juin 2003, par Joëlle Palmieri

Le 12 juin se tenait à la Maison des metallos à Paris, les premières rencontres parisiennes de l’économie solidaire. Beaucoup de monde, assez varié, des visages connus, peu de public extérieur. Les Pénélopes intervenaient dans un atelier intitulé « projets de femmes » auquel participaient également Femmes actives, Declic, Quartier soleil, les Artistes indépendants, Frères des hommes, une représentante du Cnidff et quelques élues. Il en est sorti que l’économie solidaire permettait aux femmes de créer leurs propres emplois, que la communication était un enjeu fondamental pour rompre avec le silence et pour être visibles. La nécessité de réseauter davantage pour peser plus est aussi apparue comme une évidence. Reste que le problème fondamental demeure la question du financement. Certaines structures sont aujourd’hui en danger. Hormis la mise en exergue d’autres formes de richesses non monétaires, comme la créativité déployée par toutes ces femmes pour dépasser les obstacles, il reste qu’il devient urgent de porter les dynamiques au niveau politique global, de faire évoluer les politiques locales en promouvant plus de démocratie locale et participative. L’atelier s’est par ailleurs fixé comme prochain rendez-vous le Forum social européen.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0