Accueil du site > Actualités > Moyen-Orient > Il pleut des pierres

Il pleut des pierres

, par Dominique Foufelle

Zafran Bibi était venue porter plainte pour viol contre son beau-frère il y a deux ans. Mais la police l’accusa d’entretenir avec celui-ci une relation adultère, ce qu’elle finit par avouer – toujours selon la police. C’est sur cette base qu’elle a été condamnée par la cour de Kohat, à l’ouest du Pakistan, à la mort par lapidation. Les défenseurs des droits humains ont exprimé leur désapprobation. Une telle condamnation est rarement prononcée dans le pays, et une "seulement" a été jusqu’à ce jour exécutée. En Iran, en revanche, la lapidation fait fureur : la 21e sentence sous la présidence de Khatami a été prononcée le 24 avril 2002, frappant la 14e victime féminine.
Source : Cybersolidaires

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0