Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Pas de féministes au Pentagone !

Pas de féministes au Pentagone !

jeudi 4 avril 2002, par Dominique Foufelle

Le Pentagone a licencié tous les membres élus par l’administration Clinton au Conseil de la Défense sur les femmes dans les services (DACOWITS), chargé particulièrement de lutter contre les discriminations et le harcèlement sexuel au sein de l’armée. Au passage, les attributions de ce comité ont été limitées. Il ne pourra plus inspecter des bases que sur autorisation. L’administration Bush avoue sans ambages qu’elle ne s’appliquera pas à assurer la parité au sein de la nouvelle équipe en cours de nomination. Bien que DACOWITS ait œuvré à attirer les femmes à la profession militaire, il était dans le collimateur des anti-féministes, dont on sait que Bush les ménage particulièrement. Dans la même série, la cour fédérale a supprimé le 6 mars 2002 le programme promotionnel de discrimination positive de l’armée, au motif qu’il favorisait les femmes et les minorités. C’était fait pour – mais l’armée du grand gendarme ne saurait tolérer aucun-e perturbateur-trice potentiel-le dans ses rangs. D’ailleurs, un réseau de défense des droits des membres des services de la Défense, a rapporté que les discriminations fondées sur les choix sexuels allaient croissantes, et que les lesbiennes en étaient encore plus victimes que les gays.
Source : Feminist Majority Foundation

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0