Accueil du site > Actualités > Proche-Orient > Visiteurs renonçant

Visiteurs renonçant

samedi 31 mai 2003, par Joëlle Palmieri

Depuis le 8 mai dernier, l’armée israélienne oblige les étrangers qui entrent à Gaza de signer un document de « renoncement », absolvant l’état-major de toute responsabilité en cas de bavure à leur égard. Les visiteurs doivent également déclarer ne pas être des militant-es de la paix, ne pas appartenir au Mouvement international de solidarité (Ism) ! Cette instruction est intervenue quelques heures après l’autopsie de James Miller, le cameraman anglais tué dans un camp de réfugiés, mort qui avait révélé la responsabilité d’un soldat israélien, malgré le déni de Tsahal. Ce renoncement, qui concerne également les agents de l’Onu, demande aux « intrus » d’accepter qu’ils entrent dans une zone dangereuse, en toute connaissance de cause. Ce document avertit également son signataire qu’il est interdit de séjour autour des clôtures des colonies juives et dans les zones militaires dans le camp de réfugié de Rafah, là-même où l’Anglais a été tué.
Source : The Guardian

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0