Accueil du site > Pratique > Pétitions en ligne > L’Irak et sa dette

L’Irak et sa dette

samedi 31 mai 2003, par Dominique Foufelle

Selon le Centre des études stratégiques et internationales (CSIS, www.csis.org/isp/pcr/index.htm), la dette extérieure de l’Irak s’élèverait à 127 milliards de dollars, sans compter 199 milliards de dollars au titre des compensations après la première guerre du Golfe (1991). Cela donne un total de 383 milliards de dollars, plaçant l’Irak au premier rang des pays en développement les plus endettés, et de loin !
Dans ce contexte, il est très intéressant d’observer le comportement des États-Unis qui se trouvent confrontés à la gestion d’un pays englué dans une dette colossale. Contrairement à leur comportement habituel qui consiste à attribuer des allégements de dette avec une extrême parcimonie, ils ont très vite demandé une annulation massive pour ce pays qu’ils estiment avoir libéré. Ils n’hésitent pas à reprendre le thème de dette odieuse (contractée par un régime dictatorial sans tenir compte de l’intérêt des populations) pour justifier leur demande. De surcroît, dans le cas de l’Irak, la France, l’Allemagne et la Russie (soit le camp de la paix) sont particulièrement impliqués... Et que va-t-il advenir du coût de la stabilisation et de la reconstruction ? Les ressources irakiennes vont-elles financer l’effort de guerre états-unien ?
Face à ces questions, le CADTM a lancé une pétition : www.cadtm.org

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0