Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Police : les femmes moins brutales

Police : les femmes moins brutales

, par Dominique Foufelle

Une enquête de la Féminist Majority Foundation confirme les observations déjà faites par la police et les féministes : les femmes officiers usent nettement moins de la violence lors des interpellations. Représentant 13% des effectifs, elles ne totalisent que 5% des plaintes des citoyens contre les violences policières, et 2% des abus avérés. Les femmes officiers parviennent mieux à clamer les conflits par le dialogue. Et le fossé irait s’élargissant.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0