Accueil du site > Actualités > Amérique latine > Résistantes reprimées

Résistantes reprimées

mercredi 30 avril 2003, par Josefina Gamboa

Depuis novembre 2001, à Buenos Aires, alors que les frères Bruckman abandonnaient leur fabrique de vêtements en faillite, 54 ouvrières ont repris en main avec détermination leur outil de travail afin de lutter contre le chômage dont souffre plus de la moitié des Argentin-e-s. Plus d’un an plus tard, dans la nuit du 21 avril, une fois de plus les balles ont parlé. On compte plus de 30 blessé-e-s parmi les 7 000 manifestant-e-s groupé-e-s devant l’entreprise Bruckman afin de protester contre l’expulsion des ouvrières. Plus de 120 personnes ont été arrêtées, parmi lesquelles l’écrivain Bonasso et l’avocat Parrilli, candidat à la vice-présidence pour Izquierda Unida (Gauche Unie), cela à une semaine des élections présidentielles. La reprise de Bruckman par ses ouvrières demeurait l’un des plus courageux exemples de résistance citoyenne conduite par des femmes contre la crise dévastatrice en Argentine.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0