Accueil du site > Actualités > Asie > Nouvel espoir concernant l’avortement en Indonésie

Nouvel espoir concernant l’avortement en Indonésie

mercredi 30 avril 2003, par Cécile Canpolat

L’Indonésie aspire à réformer sa loi sur l’avortement sans offenser l’Islam. Le Gouvernent finance ses propres cliniques et a fondé une association de planning familial, cependant, il n’existe aucune cohérence dans la décision d’accorder ou pas l’avortement. A Bali par exemple, la clinique du planning familial accorde des avortements à toutes les femmes, mariées ou célibataires, alors qu’à Yogyakarta à Java, seules les femmes mariées peuvent en bénéficier. Les zones d’ombre de cette loi ont conduit au développement d’une industrie illégale de l’avortement dans beaucoup de villages pauvres du pays. De telles pratiques ont élevé la mortalité des indonésiennes : selon le Fonds des Nations-Unies pour les Enfants, en 2000, on estime à 450 le nombre d’Indonésiennes décédées pour 100 000 personnes contre 6 femmes décédées dans la riche Singapour et 160 dans le Vietnam pauvre.
Source : http://www.ippfnet.ippf.org

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0