Accueil du site > Pratique > Actions > Touria toujours pas libre

Touria toujours pas libre

lundi 31 mars 2003, par Manue

Touria, Française, qui avait été violée par 3 hommes de la haute bourgeoisie de Dubaï mi-octobre 2002 lors d’un voyage professionnel aux Emirats Arabes Unis, puis s’était fait condamner par la Justice des Emirats après avoir porté plainte, est toujours assignée à résidence à Dubaï. Alors que le tribunal avait abandonné les poursuites contre elle, le 26 janvier, c’est le procureur qui s’acharne à présenter des accusations de consommation d’alcool et de relation hors mariage. De leur côté les violeurs n’ont pas été inquiétés le moins du monde. Le monde à l’envers ! Malgré la criante injustice doublée d’une grave atteinte aux droits fondamentaux, le Ministère Français des Affaires Etrangères n’a pas réagi aux multiples sollicitations de l’association de soutien à Touria.
Celle-ci met à disposition une lettre adressée au ministre demandant de faire intervenir le Consulat de France à Dubaï ainsi que la prise en charge financière de l’affaire.
Contacts : Brigitte RODDES-CHMITT, Présidente, 67 av. Du général Leclerc, 87000 Limoges, roddeschmittb@aol.com ; M. P. GALLIOT, Trésorière, 12 imp. St Christophe, 87000 Limoges, famille.galliot@wanadoo.fr.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0