Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Le Canada doit pallier à l’érosion du droit des femmes

Le Canada doit pallier à l’érosion du droit des femmes

lundi 31 mars 2003, par Manue

Le comité de la CEDEF (Convention pour l’Elimination de la Discrimination à l’Egard des Femmes, signée par le Canada en 1981) de l’ONU a récemment adressé un message ferme aux gouvernements fédéral et provinciaux du Canada : les coupures de budgets et programmes sociaux portent préjudice de façon discriminatoire aux femmes. Malgré les assurances données par le Canada quant à des progrès sans précédent dans les conditions économiques et sociales des femmes, le comité des Nations Unies se dit inquiet du pourcentage élevé des Canadiennes vivant dans la pauvreté, notamment les femmes autochtones, les femmes vivant seules, les femmes de couleur, les femmes immigrantes et les femmes handicapées, chez qui la pauvreté persiste et même s’aggrave. L’Onu recommande au Canada de procéder systématiquement à une analyse comparative de genre des incidences de toute nouvelle loi ou de tout nouveau programme adopté au pays, et invite instamment l’administration fédérale à adopter des mesures concrètes pour assurer l’accès des femmes à la justice et pour apporter une aide juridique à l’ensemble des Canadiennes en matière de droit de la famille et des pauvres.
Source : Association Nationale de la Femme et du Droit, Canada

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0