Accueil du site > Actualités > Asie > Pakistan : commerce d’êtres humains

Pakistan : commerce d’êtres humains

, par Joëlle Palmieri

La police pakistanaise a découvert, sur dénonciation de voisins, dans une maison de Karachi, 11 bébés dont le plus âgé avait 18 mois, étiqueté chacun à 20.000 USD, comme une vulgaire marchandise. Tous allongés sur un drap sale par terre, affamés, malpropres et en larmes. Les enfants étaient tous en possession de passeports falsifiés et étaient destinés à être envoyés vers Malte pour adoption. Chaque année des milliers d’enfants font ainsi l’objet d’un trafic très lucratif et se retrouvent généralement dans les pays du Golfe où ils sont utilisés comme cavaliers dans les courses de chameaux, sport très prisé. Les enfants sont alors ficelés à leur monture et parfois ne survivent pas à la course, car victimes d’arrêt cardiaque dû à la peur ou des violentes secousses infligées par l’animal. Les femmes sont aussi objets d’un commerce juteux dans la région. Kidnappées pour être mariées, pour les travaux domestiques ou la prostitution, elles n’ont aucun recours légal. Et lorsque les trafiquants sont arrêtés, ils sont libérés sous caution tandis que leurs victimes se retrouvent en prison ou en asile. Des femmes ont témoigné avoir été vendues aux enchères après avoir été déshabillées afin que le " client " puisse mieux examiner la marchandise. Ce trafic touchant également les pays voisins dont l’Inde et le Bengladesh, une conférence régionale s’est tenue le 15 avril au Pakistan afin de définir les moyens de coopérer et d’élaborer une stratégie de lutte.
(source : globalvision news network)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0