Accueil du site > Actualités > Moyen-Orient > A Téhéran, l’apartheid sexuel même dans le métro

A Téhéran, l’apartheid sexuel même dans le métro

lundi 31 mars 2003, par Cécile Canpolat

Le régime des mollahs a séparé les wagons dans le métro récemment inauguré de Téhéran, en voitures "réservées aux femmes" et voitures "réservées aux hommes", ajoutant que des agents de sécurité femmes seraient bientôt postées dans chaque voiture "réservée aux femmes".Les forces de sécurité ont intensifié le harcèlement et la répression des femmes depuis l’été en mettant en place des "postes de police réservés aux femmes" et en créant un force féminine spécialisée dans la répression des femmes qui violent le code vestimentaire. Le régime des mollahs ne s’est pas uniquement contenté de mettre en vigueur l’apartheid sexuel dans les transports publics, les établissements scolaires, les hôpitaux, les universités, les bureaux et autres lieux publics, il a également adopté des lois comme "la conversion des professions médicales en sphères réservées à un sexe" qui légalisent l’apartheid sexuel.
Source : Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0