Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Canada : Les droits humains et reculent en Colombie britannique

Canada : Les droits humains et reculent en Colombie britannique

, par Joëlle Palmieri

Faisant fi du règlement, qui stipule une nomination inamovible et pour une durée fixe, le gouvernement libéral de Colombie britanniquemettait purement et simplement à la porte, en juillet dernier, la Commissaire aux Droits Humains, Mary Woo Sims, sans remplacement, et promettait de réviser le statut de la Commission et du Tribunal. Un rapport censé synthétiser une consultation populaire à ce sujet et proposer des recommandations devait faire passer la pilule. La consultation n’a pas eu lieu, le rapport s’est fait attendre, aucune recommandation n’y apparaît… ce qui n’a pas gêné outre mesure le gouvernement pour couper le budget de 32% ! Les conséquences, elles, sont tangibles : réduction forcée des effectifs d’un tiers, fin du soutien légal et financier aux plaignants pour atteinte aux droits fondamentaux ; la Commission ne peut plus assumer ses fonctions. Elle n’est pas la seule, de nombreux organismes sociaux ou de protection des droits, comme le Centre des Maladies Mentales, la Commission Information et Vie Privée, les Centres de Femmes et les Bureaux Juridiques des Communautés Aborigènes, ont subi le même genre de coupes budgétaires. Comme toujours, les " natives ", groupe le plus pauvre de la société, va en pâtir de façon disproportionnelle.
Source : Canadian Centre for Policy Alternatives http://www.policyalternatives.ca
Transmis par Cybersolidaires (Quebec

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0