Accueil du site > Actualités > Europe > Programme Daphné : ça continue

Programme Daphné : ça continue

samedi 1er mars 2003, par Elsa Boulet

« Daphné II », couvrant la période 2004-2008, constitue la continuation du programme « Daphné » (2000-2003) et d’une initiative du même nom lancée par l’Union Européenne en 1997. Avec une enveloppe financière plus importante, puisque le problème concerné, les violences, n’a certes pas été règlé, et qu’il faudra faire face la demande des nouveaux Etats membres.
Le rapport d’évaluation intermédiaire révèle les tendances suivantes :
La violence sexuelle sous toutes ses formes arrive clairement en tête (violence sexuelle 17%, exploitation sexuelle à des fins commerciales 8%, traite des êtres humains 7%). Vient ensuite la violence liée au sexe ou à la famille (violence hommes-femmes 8%, violence familiale 7% et violence domestique 11%). Internet et la pornographie enfantine se taillent également une place non négligeable avec 6% du total.
La majorité des projets portent sur la prévention de la violence (26%) et la protection contre la violence (17%), mais d’autres objectifs importants comme les mesures législatives (8%), le traitement des victimes (12%) et le traitement des délinquants (5%) sont aussi présents.
Les données relatives aux objectifs spécifiques s’accordent avec les chiffres concernant les groupes cibles, tels que les agresseurs et les hommes violents (6%) ou le personnel judiciaire et de police (20%). De même, l’importance relative des médias et des journalistes (11%) correspond à la proportion de projets qui organisent des campagnes d’information (13%).
En ce qui concerne les méthodes et des moyens utilisés pour mettre en œuvre ces objectifs, la mise en réseau apparaît comme l’instrument le plus important (23%), suivie de la diffusion de bonnes pratiques (14%), de la production de matériel (12%), de la sensibilisation (12%) et de la formation (11%). Les projets d’assistance téléphonique, en forte régression par rapport à 1997 et 1998, ne représentent plus que 2% des propositions. Les ONG tirent avantage du programme Daphné.
De plus amples informations ainsi que des exemples de projets figurent en onze langues sur le site web du programme Daphné, à l’adresse suivante :
http://europa.eu.int/comm/justice_home/project/daphne/fr/ind ex.htm

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0