Accueil du site > Actualités > Amérique latine > Contre les fondamentalismes ... l’esprit pub ?

Contre les fondamentalismes ... l’esprit pub ?

mercredi 29 janvier 2003, par Josefina Gamboa, Pénélopes

La campagne "Ta bouche est fondamentale contre les fondamentalimes", lancée par l’Articulation Feminista Marcosur en 2000, a présenté un livre qui rappelle les principes de cette campagne et recueille des témoignages de femmes de plusieurs pays, opprimées par différents "fondamentalismes" ou discriminations : raciales, sexuelles, sociales.

La campagne "Ta bouche est fondamentale contre les fondamentalimes", lancée par l’Articulation Feminista Marcosur en 2000, a présenté un livre qui rappelle les principes de cette campagne et recueille des témoignages de femmes de plusieurs pays, opprimées par différents "fondamentalismes" ou discriminations : raciales, sexuelles, sociales. "Qu’il soit économique, réligieux, social ou culturel, le fondamentalisme est d’abord politique et apparaît dans les sociétés qui nient la diversité humaine et la tolérance de la différence et veulent dominer les autres", soutient cette coordination de femmes.
En effet, cette campagne de sensibilisation semble être efficace. Non seulement la ville de Porto Alegre a été tapissée des "bouches reprimées", mais leur présence dans le hall du Gasometre ne peut être ignorée. Sans doute, la preuve majeure de son succès est l’ovation de quelque deux cents personnes venant de voir leur vidéo, style flash publicitaire, musique et images dansantes, qui retraçait le parcours de la campagne depuis le début. Un diaporama accéleré où les forums sociaux mondiaux précédents, des rencontres de femmes ici et ailleurs, ainsi que des manifestations moins spectaculaires mais tout aussi légitimes, devenaient le théâtre de la campagne.
Certaines critiquent qu’un projet féministe au contenu si synthétique déboursent des sommes conséquentes auprès de publicistes. Tandis que d’autres femmes créent des réseaux, qui améliorent la vie quotidienne des femmes sur la durée, et cela sans aucun financement ou presque. Néanmoins, voici une action ciblée, qui sensibilise plus qu’elle transforme, mais qui réveille des consciences enthousiastes, jeunes, mixtes et attirées par la communication rapide.

P.-S.

Josefina Gamboa - 26 janvier 2003

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0