Accueil du site > Actualités > Moyen-Orient > L’Iran met fin à la lapidation des femmes adultères

L’Iran met fin à la lapidation des femmes adultères

vendredi 31 janvier 2003, par Manue

Les autorités judiciaires iraniennes ont annoncé la fin du recours à la lapidation des femmes adultères, considérée comme une interprétation rigide de la loi islamique, et fermement condamnée par les droits humains. Bien que toujours prévue par la loi, cette pratique n’a été suivie que deux fois en 2001, jamais depuis. Les réformateurs du pays, dont les députées iraniennes, conscients de la mauvaise image que la lapidation véhicule à l’étranger, ont mené une campagne contre cette pratique, dénonçant sa justification abusive par le Coran. Bien qu’elle n’existe plus dans les faits, les défenseurs des droits de la femme ne seront satisfaits que lorsqu’elle aura disparu du code pénal : les lapidations observées en 2001 laissent craindre une radicalisation des conservateurs. La question a été abordée par l’UE sous l’angle des droits humains, dans le cadre d’un dialogue de rapprochement avec l’Iran.
Source : BBC, transmis par Women’s e-news

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0