Accueil du site > Actualités > Moyen-Orient > De jeunes Afghanes s’immolent par le feu

De jeunes Afghanes s’immolent par le feu

samedi 30 novembre 2002, par Dominique Foufelle

Chaque semaine, l’hôpital régional d’Hérat, à l’ouest de l’Afghanistan, reçoit en moyenne trois jeunes filles souffrant de très graves brûlures, dont la plupart décèderont, après s’être elles-mêmes inondées d’essence et immolées par le feu. Au total, plus de cent cas en 2002 pour ce seul hôpital. Ses jeunes filles, entre 14 et 20 ans, ont le plus souvent préféré la mort à un mariage forcé. Beaucoup retrouvaient leur pays après un exil en Iran, paradis de la liberté comparativement à l’Afghanistan. Le phénomène a pris une telle ampleur que la télévision locale s’en est emparé. Une série pédagogique enseigne aux maris et aux familles comment parler aux filles pour éviter les drames - la diplomatie au service de la terreur, en somme.
Source : Los Angeles Times

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0