Accueil du site > Actualités > Afrique > Violences sexuelles comme arme de guerre au Congo

Violences sexuelles comme arme de guerre au Congo

lundi 30 septembre 2002, par Manue

Le conflit du Congo a fait environ 2 millions de morts. De nombreuses femmes ont été agressées, violées, parfois mutilées et kidnappées pour servir d’esclaves. Ces viols sont souvent utilisés comme des armes de guerre, en représailles envers les ennemis.

Le conflit du Congo a fait environ 2 millions de morts surtout à cause des famines et des épidémies. Peu à peu sortent de l’ombre de nouvelles victimes des soldats et miliciens. De nombreuses femmes ont été agressées, violées, parfois mutilées et kidnappées pour servir d’esclaves. Ces viols sont souvent utilisés comme des armes de guerre, en représailles envers les ennemis. L’horreur de ces violences est encore aggravée par le fait que la proportion de combattants infectés par le virus du sida est très élevée, estiméeà 60% dans l’Est du Congo. La détresse de ces femmes est d’autant plus immense que le viol est tabou. Les victimes sont rejetées par leur famille et leur communauté. Elles se taisent le plus souvent si bien que l’ampleur de ces exactions est inconnue. Agnès a 20 ans, elle est tombée enceinte après avoir été violée par plusieurs miliciens dans un pays où l’avortement est illégal. Son humiliation est double, dit-elle, elle n’a aucune chance de se marier ou de retrouver sa dignité.
Transmis par GSN

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0