Accueil du site > Actualités > International > La démocratie de la Terre

La démocratie de la Terre

lundi 30 septembre 2002, par Manue

L’activiste indienne Vandana Shiva a souligné le parallèle entre la prospection des matières premières et la « bio-prospection » dans la course au profit. A l’appropriation de ses ressources, Vandana Shiva oppose les droits de la planète à préserver son intégrité, et pose les huit principes de la « démocratie de la Terre ».
1- Nous humains sommes membres de la communauté planétaire, et en tant que tels n’avons aucun droit à dominer l’espace écologique partagé avec les autres espèces.
2- Toutes les manifestations de la vie ont des droits intrinsèques et ne peuvent être traités comme des objets que les humains s’approprient par des systèmes de brevets.
3- La diversité biologique et culturelle est un principe fondateur qui doit être défendu.
4- Tous les membres de la communauté planétaire doivent avoir accès aux moyens naturels de leur survie tels que l’eau, les aliments ou nutriments, un espace écologique, etc.
5- La démocratie de la Terre requiert une pluralité de systèmes économiques durables.
6- Les économies locales sont les mieux à même de soutenir la démocratie de la Terre.
7- La démocratie de la Terre est basée sur la démocratie locale et vivante, dans des communautés organisées sur les principes d’inclusion, de coopération, de diversité et de responsabilité sociale et environnementale.
8- La démocratie de la Terre est basée sur des systèmes de connaissance collectifs tournés vers la nature et vers la communauté et leur maintien durable, qui ne peuvent faire l’objet de propriété privé ou de brevet.

Source : Rodney Vlais, journaliste indépendant, transmis par GSN

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0