Accueil du site > Evénements > La France contre l’élimination des subventions négatives

La France contre l’élimination des subventions négatives

mercredi 4 septembre 2002, par Joëlle Palmieri

En totale contradiction avec les attentes des pays du Sud et à l’inverse de ses engagements antérieurs, l’Europe a dû céder à la pression de la France et refuser l’introduction d’une résolution sur l’élimination des subventions aux activités ayant un impact négatif sur l’environnement et le commerce.

Dans la nuit du 28 au 29 août, l’Europe a dû revenir sur ses engagements concernant l’élimination des subventions aux activités ayant un impact négatif sur l’environnement et le commerce. Pourquoi donc ? La France a opposé son veto. Rien de bien étonnant, pour ce pays, le nôtre, qui bénéficie amplement des largesses de la Communauté pour favoriser une agriculture productiviste, dévastatrice, soutenue et portée par la FNSEA. Cette position va totalement à l’encontre des attentes des pays du Sud.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0