Accueil du site > Ressources > Conférence panafricaine des femmes réunies à Zanzibar

Conférence panafricaine des femmes réunies à Zanzibar

lundi 1er janvier 2001, par Nicolas Bégat

du 17 au 20 mai 1999 : " Les femmes s’organisent pour la paix et la non -violence en Afrique "
Extraits de la Déclaration de Zanzibar adoptée le 20 mai 1999 :
Les femmes d’Afrique pour une culture de paix,

" Nous, femmes d’Afrique,
" à l’occasion de la Conférence panafricaine des femmes pour une culture de la paix, à Zanzibar (république Unie de Tanzanie), du 17 au 20 mai 1990, à la veille du nouveau millénaire et de l’Année internationale de la Culture de la Paix, considérons cette conférence comme l’aboutissement d’un processus irréversible pour les femmes africaine . Nous avons résolu de lancer un mouvement panafricain de femmes pour la paix pour mettre fin aux conflits violents et à la guerre et nous lançons un appel aux femmes et aux hommes d’Afrique, et aussi d’autres continents pour qu’ils se joignent à nos efforts,
" parce que nous avons subi des violations massives des droits fondamentaux de l’être humain et que nous avons dû assumer la subsistance de notre société, tout en faisant face aux traumatismes, aux souffrances, à la violence, aux injustices sociales et à la pauvreté, nous nous engageons à promouvoir la résolution des conflits par des moyens non violents ainsi que les valeurs africaines pour une culture de la paix ;
" reconnaissons que la sécurité des peuples ne se réduit pas à la sécurité de l’Etat et à la sécurité militaire ; c’est aussi une question de survie économique et de bien-être général,
" condamnons la prolifération des armes qui alimentent les conflits et les guerres et compromet le développement de l’Afrique et demandons aux gouvernements africains de mettre en place les mécanismes de limitation et de contrôle du commerce des armes ;
" lançons un appel au gouvernements et aux parlements africains pour qu’ils réduisent les dépenses militaires et réorientent les ressources ainsi dégagées en faveur des besoins fondamentaux de développement des peuples ;
" un programme radiophonique panafricain sur les questions de genre et de paix devrait être créé en tant qu’outil efficace d’éducation civique et d’éducation à la paix, ainsi que de communication et de mobilisation à cette fin, qui se fera l’écho du combat des femmes pour la paix... ".

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0