Accueil du site > Ressources > Le Yémen en bref

Le Yémen en bref

dimanche 1er avril 2001, par Nicolas Bégat

Le Yémen, pays frontalier de l’Arabie Saoudite et du Sultanat d’Oman est le plus pauvre et le plus peuplé de la péninsule arabique, bien que disposant des terres les plus fertiles. Le taux d’analphabétisme, 77% chez les femmes , et de fécondité, 7,6 enfants par femme, sont parmi les plus élevés au monde et l’espérance de vie des plus courtes . Seulement un tiers de la population est citadine . Les ressources pétrolières sont souvent sources de conflits parce qu’elles sont situées dans le Nord du Rub’ Al Khali (ou le quart vide, désert le plus aride de la planète), à la frontière avec l’Arabie Saoudite . Le 22 mai 1990 la République du Yémen est proclamée. Elle met fin à presque douze années de négociations entre le nord, la République Arabe du Yémen (RAY) et le sud, la République Démocratique et Populaire du Yémen (RDPY). L’euphorie de la grande unité yéménite des premiers temps laisse place à une aggravation considérable de la situation économique, conséquence notamment de la guerre du Golfe. Le Yémen est le seul pays de la péninsule arabique à soutenir l’Irak, ce qui provoque le retour d’un million d’immigrants yéménites venant d’Arabie Saoudite (qui refuse à présent le régime de faveur qui leur était accordé pour la délivrance d’autorisations de travail), politique suivie par les autres pays du Golfe. En outre, en 1995, la nouvelle République est soumise par la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International à un plan d’ajustement économique qui l’entraîne dans cette dégradation. A cela s’ajoute une situation interne instable provoquée par des enlèvements de touristes par les tribus, qui n’ont d’autres moyens de faire pression sur l’Etat.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0