Accueil du site > Ressources > Un enseignement post-secondaire délaissé

Un enseignement post-secondaire délaissé

lundi 1er janvier 2001, par Nicolas Bégat

Par Lin Pugh

Madame Mary-Louise Kearney, de Nouvelle-Zélande, dirige l’unité de l’UNESCO sur la Conférence mondiale sur l’enseignement supérieur. Depuis le forum de Beijing, son unité a été chargée de démontrer, au moyen d’exemples, pourquoi les femmes ont droit à l’enseignement supérieur. Son unité a mis en place des partenariats avec des organismes axés sur l’enseignement supérieur, tels que l’Organisation internationale de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud sur l’enseignement supérieur, l’Association des universités africaines, l’Association des universités du Commonwealth et l’Association des universités arabes. L’objectif est de démontrer comment l’éducation aide les femmes, sur tous les plans et dans tous les domaines, y compris dans les domaines économique et social. " Les nombreuses barrières au renforcement du pouvoir des femmes sont culturelles - c’est faux. Deuxièmement, aussi longtemps que les femmes n’occuperont pas des postes décisionnels, il ne se passera rien. Si nous demandons des " faveurs ", nous ne recevrons que des coups sur le bout des doigts. Nous devons nous trouver en position de prendre des décisions et de les mettre en œuvre. " L’enseignement supérieur a triplé au cours des dix dernières années, grâce à l’accroissement remarquable de la participation des femmes. " Dans les pays de l’OCDE, on observe un afflux énorme de femmes de plus de 28 ans, dont plusieurs ont une famille et un emploi. Nous prévoyons que cette tendance s’étendra à d’autres pays. Au Canada, la majorité des personnes entrant à l’université sont des femmes. " Madame Kearney a mis en évidence un problème, dans les recommandations de la CSW : celles-ci donnent l’impression que l’enseignement universitaire n’a rien à voir avec le développement. " Le développement a besoin d’apprentissage fondé sur la recherche et d’apprentissage fondé sur les compétences. Le reste du monde avance dans cette direction ; alors, pourquoi cette conférence piétine-t-elle ? "

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0