Accueil du site > Actualités > Moyen-Orient > Arabie Saoudite : plutôt brûlées que dévoilées

Arabie Saoudite : plutôt brûlées que dévoilées

dimanche 7 avril 2002, par Dominique Foufelle

Quinze écolières d’Arabie Saoudite sont mortes étouffées ou brûlées vives, et cinquante autres ont été blessées, le 11 mars 2002, dans l’incendie qui a ravagé leur établissement scolaire de La Mecque. Le carnage aurait pu être évité, si les miliciens de la Commission de la promotion de la vertu et de la prévention du vice n’avaient empêché les secours d’évacuer les jeunes filles. Motif : les approcher constituait un péché. Le gardien ne l’établissement s’est rangé à leurs côtés, bloquant la porte pour que les jeunes filles ne puissent pas sortir. Motif : elles ne portaient ni le voile, ni la longue robe noire de rigueur. Fait exceptionnel, la presse saoudienne a critiqué l’intervention criminelle de la police religieuse. Amnesty International a demandé des explications à l’Arabie Saoudite.
Source : BBC News

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0