Accueil du site > Ressources > Des syndicats ouverts

Des syndicats ouverts

jeudi 1er mars 2001, par Nicolas Bégat

Les Gabb, Groupements d’agriculteurs biologiques, existent depuis une vingtaine d’années et celui du Maine-et-Loire depuis 1982. Ils sont nés de l’idée de fédérer toutes les chapelles ou toutes les marques bio de l’époque pour créer un effet de masse. Ils ont une particularité : ce sont à la fois des syndicats dans la mesure où ils défendent les intérêts des paysans adhérents, mais ils sont aussi organismes de développement de filières. Car la distribution des produits biologiques a toujours été difficile et les agriculteurs ont dû prendre eux-mêmes les choses en main. Ils ont donc mis en place des filières de vente, parfois directe, du producteur au consommateur. Par ailleurs, ce syndicat, comme la mouvance des bios (qui date du début des années 60 et qui s’est développée après 68), est anti-violent. La défense des intérêts passe par la publication de textes, l’organisation de rencontres, des demandes d’audience auprès du ministère de tutelle ou de représentants de l’Etat. Les actions n’ont jamais été musclées.
Et puis une autre particularité : au moins la moitié des agriculteurs ne viennent pas du monde paysan ce qui les rend plus ouverts. Ainsi on peut être adhérent au Gabb tout en étant à la Confédération paysanne ou même à la FNSEA.

P.-S.

Dominique Foufelle Plein Sud est un restaurant interculturel. Une belle aventure pour cinq femmes qui se sont donné le double enjeu de créer leur propre activité économique, et de participer au développement de leur quartier.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0