Accueil du site > Ressources > Internet : une technologie féminine ?

Internet : une technologie féminine ?

samedi 1er décembre 2001, par Nicolas Bégat

Entretien de Martine Paulet avec Graciela Selaimen

Un média alternatif brésilien cherche à promouvoir la démocratie participative et se consacre à la société civile, particulièrement aux femmes, même si elles sont les moins nombreuses à avoir accès aux TIC.

Rits (Rede de Informações para o Tercero Set http://www.rits.org.br) est le site du tiers secteur au Brésil depuis 1997. Il participe à renforcer les actions de la société civile grâce aux TIC. Il s’agit avant tout d’un média alternatif disséminant informations et savoir-faire pour promouvoir la liberté d’expression, les droits des citoyen-nes, la protection de l’environnement, l’égalité du point de vue du genre, de la race et des orientations sexuelles.
La démocratie participative est au centre de la philosophie de Rits. La technologie devient ainsi un outil formidable pour stimuler l’appropriation par les citoyen-nes des TIC dans le seul but d’exercer leur pouvoir, et l’information alternative en est la clé. Ainsi le magazine en ligne, Rets, dont Graciela Selaimen est l’éditrice, rassemble et diffuse les pratiques et les connaissances du tiers secteur brésilien. On trouve également sur Rits la législation le concernant et une base de données sur les organisations ainsi que leurs livres, études et vidéos. C’est aussi un centre d’expertise sur la gestion des ONG et leur financement.

La perspective des femmes

Dans ce contexte d’une autre communication, les femmes prennent une place essentielle. Place privilégiée du fait bien sûr que lorsqu’on parle de tiers secteur et d’exclusion du marché et des aides gouvernementales, les femmes sont les plus touchées. Qu’il s’agisse du combat pour leurs droits, de la santé, de la légalisation de l’avortement, de la prévention contre le sida ou de l’insertion dans le monde du travail, Rits informe constamment sur ces thèmes. Et sa structure se conforme à ces revendications puisque plus de la moitié de son équipe est composée de femmes (16 sur 31) , dont 4 responsables de projet sur 5.
Cependant les femmes restent les moins favorisées par l’accès à internet, dans un pays où déjà plus de 90% de la population n’est pas connectée ! Cette énorme fracture numérique leur rend donc plus difficile la possibilité de prendre le pouvoir, si elles ne font pas partie des classes privilégiées et riches.

Quelle stratégie pour l’avenir ?

« Rits est devenu une référence pour disséminer les pratiques de la société civile ». Ainsi son combat pour l’accès à l’information est permanent et prioritaire. Toute émancipation et démocratie citoyenne passe par l’appropriation de cette information.
L’organisation régulière de séminaires et de réunions externes constitue l’un des moyens pour promouvoir cet objectif. Suivre et analyser le contexte politique et législatif du pays fait aussi partie du rôle de Rits. Ainsi il va mettre en place l’année prochaine un observatoire des politiques publiques pour faire entrer le numérique au Brésil. Et l’une des premières étapes de ce projet sera d’étudier attentivement la situation des femmes au regard d’internet, en terme d’accès mais aussi d’utilisation, afin de combler l’absence actuelle de statistiques sur la question. Il s’agira là d’un enjeu majeur à introduire dans les politiques publiques des récentes municipalités élues en octobre dernier.

Impossible sans les femmes !

Graciela Selaimen compare la structure d’internet, qui lie et établit des réseaux de communication, à celle des métiers du tissage et du filage traditionnellement exercés par les femmes. « Nous nous rappelons Arachné, Ariane et Pénélope qui ont, chacune à leur façon, tissé leur destin . » Cette comparaison pose la question de la pertinence du modèle masculin naturellement plus éloigné du maillage.
De là à penser qu’internet est mieux utilisé stratégiquement par les femmes, et que ce sont elles qui servent de lien pour « tisser cette immense toile du soutien des valeurs de l’éthique, de la justice sociale, de l’égalité et de la démocratie », et qui proposent ainsi un nouveau cadre de société...

P.-S.

Dominique Foufelle

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0