Accueil du site > Ressources > Cyberliens avec les Roms

Cyberliens avec les Roms

dimanche 1er avril 2001, par Nicolas Bégat


La position de l’Union européenne sur les Roms dans les pays candidats à l’élargissement.



Bien souvent les Roms restent les premières victimes de la discrimination, des violences policières et de la traite des femmes et des enfants. Et ils représentent pourtant parfois jusqu’à 10% de la population nationale ! L’Union européenne participe au financement de plans d’action concrets en faveur des Roms, notamment dans le cadre du programme PHARE (assistance aux pays d’Europe centrale et orientale candidats à l’Union). Car le droit des minorités fait partie des conditions impératives pour accéder à l’Union. Voici les derniers rapports de la Commission au chapitre des droits de l’homme et de la protection des minorités (novembre 2000) :
- Hongrie
http://europa.eu.int/comm/enlargement/dwn/report_11_00/
pdf/fr/hu.pdf

p. 17-21
- Pologne
http://europa.eu.int/comm/enlargeme...
pdf/fr/pl.pdf
p. 20-23
- République tchèque
http://europa.eu.int/comm/enlargement/dwn/report_11_00/
pdf/fr/cz.pdf
p.23-28
-Slovénie
http://europa.eu.int/comm/enlargement/dwn/report_11_00/
pdf/fr/sl.pdf
p.18-21
- Slovaquie http://europa.eu.int/comm/enlargement/dwn/report_11_00/
pdf/fr/sk.pdf

p.20-24
- Roumanie http://europa.eu.int/comm/enlargement/dwn/report_11_00/
pdf/fr/ro.pdf
p.20-26
- Bulgarie http://europa.eu.int/comm/enlargement/dwn/report_11_00/
pdf/fr/bg.pdf

p.22-27

L’European Roma Rights Centre

Basé à Budapest, il apporte un soutien juridique aux Tziganes victimes de discrimination ou de violences dans la plupart des pays d’Europe centrale et orientale. Il est soutenu financièrement par l’Union européenne et par des fondations privées.
Pour Deyan Kiuranov, directeur de recherche à l’ERRC, « les minorités roms sont d’abord victimes de ségrégation dans l’éducation, notamment en Hongrie, en République tchèque et en Pologne ».
http://www.errc.org

Traveller Law Research Unit

Les exclusions des Roms au Royaume-Uni ont augmenté à la suite d’une loi de 1994. Depuis, de nombreuses organisations se battent pour changer la loi, soutenues par le Traveller Law Research Unit, juristes de l’université de Cardiff. Ce groupe de recherche tente de réunir Roms, ministres, autorités locales et journalistes pour faire avancer le débat. Ses dernières actions consistent en :
- un projet de loi pour promouvoir un accès équitable à la justice,
- une étude sur les dépenses des autorités locales concernant les campements des Gens du voyage pour trouver des solutions respectant les droits de l’homme,
- organiser un lobbying pour créer un comité gouvernemental de réflexion sur les Roms
http://gn.apc.org/tash/trav_resch.htm

Comité européen sur les Migrations

Pour un historique et des analyses plus détaillées sur les problèmes liés à la mobilité internationale des Roms en Europe, reportez-vous au rapport du Comité européen sur les Migrations.
http://www.social.coe.int/fr/cohesion/action/publi/roms/
matras.htm

Romeurope


Les Roms récemment installés en France ne bénéficient pas de système de soins minimum. Médecins du Monde a lancé le réseau Romeurope pour sensibiliser les acteurs de la santé. Ce réseau a notamment organisé un Colloque « Roms, Sintés, Kalés - Tsiganes en Europe - Promouvoir la santé et les droits d’une minorité en détresse ».
http://www.medecinsdumonde.org/3gcauses_france1c.html
http://www.medecinsdumonde.org/4actu/actu_colloque.html

Gitans d’Espagne

Des enfant gitans sont victimes de discrimination en Espagne.
http://www.mdm-international.org/international/pages/
communiquerom.htm

P.-S.

Marie-Victoire Louis

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0