Accueil du site > Actualités > Afrique > Réfugiées : viols par des travailleurs humanitaires

Réfugiées : viols par des travailleurs humanitaires

lundi 8 avril 2002, par Dominique Foufelle

Des femmes et surtout des jeunes filles sont victimes d’exploitation et d’abus sexuels de la part de travailleurs humanitaires des agences internationales et ONG.Une enquête menée conjointement par le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) et l’ONG " Save the Children " sur 1500 enfants et adultes en Guinée, Liberia et Sierra Leone, fait état d’abus par 67 travailleurs représentant 40 agences et organisations. La plupart des victimes sont des adolescentes de 13 à 18 ans pour lesquelles un rapport sexuel reste la seule option pour obtenir de la nourriture, des médicaments ou une formation. On attend une punition exemplaire pour les auteurs de ces viols. Un plan d’action urgent est mis en place où figurent un renforcement de la sécurité, une augmentation de la présence internationale et l’accroissement du nombre de femmes travailleuses humanitaires.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0