Accueil du site > Pratique > Livres > Quand une femme s’immisce dans la tête d’un homme...

Quand une femme s’immisce dans la tête d’un homme...

samedi 1er mai 1999, par Nicolas Bégat

« La vie à deux » est le premier roman de Catherine Shan, paru aux éditions Balland. L’originalité de ce roman réside dans sa narration : l’auteure se glisse dans la peau de son personnage principal, un homme, pour nous décrire son quotidien et surtout sa dépression, sans que le mot ne soit toutefois prononcé tout de suite. On suit l’errance de cet homme, son détachement du monde qui l’entoure. Sa chute, sa rémission... Mais peut-on vraiment parler de rémission ?
Finalement, c’est court 120 pages. On est presque, mais pas tout à fait énervée par cet homme, que l’on aurait envie de secouer comme un prunier. Toujours insatisfait... Mais pour quelle raison véritable ? Sa femme n’est pas assez attentionnée ? N’y aurait-il pas de quoi ? Et puis, viens le moment où notre corde sensible est presque touchée : « Et pendant que j’écris seul, beaucoup de jeunes filles sont seules autour... Entièrement seules. Et quand on les entend marcher la nuit, ce n’est pas l’angoisse qui les empêche de dormir. Bien au contraire. C’est le peu de bonheur qui leur reste. » Une réflexion intérieure à découvrir.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0