Accueil du site > Pratique > Livres > Une compil’ au poil

Une compil’ au poil

samedi 1er mai 1999, par Nicolas Bégat

Quel est le point commun entre Marguerite Duras et Calamity Jane ? Entre autres, de figurer parmi les femmes dont Josée Lartet-Geffard a recueilli les « Paroles ». Mots drôles et mots farouches qui, au fil des siècles, disent l’urgence d’être enfin libre. Un exemple ? Après la préface de Benoîte Groult, l’ouvrage s’ouvre sur une citation de l’écrivaine anglaise Rebecca West : « Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson. » Conformément à l’esprit de la collection, des images accompagnent les textes. Ici, elles sont dues à Chloé Poizat, qui mêle collages et peinture. Un petit livre plaisant, de ceux qu’on offre à l’improviste.
Paroles de femmes , Albin Michel, collection « Paroles », 56 pages, 59 F.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0