Accueil du site > Pratique > Livres > L’identité des femmes en période de guerre

L’identité des femmes en période de guerre

samedi 1er mai 1999, par Nicolas Bégat

Genre, maternité et politique en Grande-Bretagne et en France pendant la Première Guerre Mondiale.
La division entre les sexes ne semble jamais aussi " naturelle " que pendant les périodes de guerre : alors que les hommes partent pour le front, les femmes restent à la maison. Ce fut le cas pendant la Première Guerre Mondiale où les notions traditionnelles de masculinité et de féminité se sont même renforcées, avec d’un côté les hommes-soldats et de l’autre les femmes-maternantes. En utilisant des sources très variées, telles que les romans populaires, les journaux et les débats politiques, l’auteur analyse les conséquences de la guerre sur les conceptions de participation civique, de moralité, de sexualité et d’identité à cette époque en France et en Grande-Bretagne. L’auteur en conclue, qu’au lieu d’une remise en cause réelle du status quo en raison des perturbations liées à la guerre, la division des rôle en fonction du sexe a prévalu, indiquant la très grande stabilité du système traditionnel européen d’identification en fonction des sexes.
Women’s identities at war
Gender, motherhood and politics in Britain and France during the First World War
Par Susan Grayzel
Publié par : The University of North Carolina Press
PO Box 2288, Chapel Hill, NC 27515-2288
Site : www.uncpress.unc.edu

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0