Accueil du site > Pratique > Livres > Contre le sexage

Contre le sexage

lundi 1er mai 2000, par Nicolas Bégat

Esclavage, servage,... ces mots en " age " décrivent une domination d’une catégorie d’humains sur d’autres. Le sexage (mot inventé par Colette Guillaumin) est défini par Michèle Causse, lesbienne radicale, comme " le régime de servage sous lequel vivent les corps parlants de la planète réduits au silence en raison de la discrimination frappant leur sexe ". Les mots servent des concepts. En l’occurrence, ceux d’une société dominée par les hommes. L’auteure propose donc un autre lexique " l’alphalecte " en remplacement immédiat de " l’androlecte ". Elle conteste également le concept de genre qui divise et qui est, selon elle, le pur produit monstrueux de nos sociétés patriarcales. Cet ouvrage prône l’avènement de l’" Individue " qui seule est apte à se reconnaître. Décoiffant !
Edts Balland, Collection Modernes, 334p, avril 2000

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0